Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire de prose de Rose Londres (pseudo de Pierre Gripari)

Publié le par Jean-Yves Alt

Madame Rose est une femme... Elle signe un roman écrit par Pierre Gripari : Histoire de prose.

Mais, Eros soit loué, ce n'est en rien un livre sur l'écritoire. Histoire de prose, c'est une histoire de cul !

Génial Gripari qui violente tous les tabous de la littérature, avec humour et tendresse. Derrière la truculence de scènes érotiques qui évacuent allègrement les interdits, c'est le récit d'une enfance et d'une adolescence qui nous est livrée dans ce superbe texte.

Roman picaresque, on y découvre, outre le silence lié à l'homosexualité dans les années 40, le paradoxe d'aimer les hommes dans le refus des homosexuels.

Histoire de prose de Rose Londres (pseudo de Pierre Gripari)

Le jeune héros, devenu un écrivain de la maturité, se souvient. La magie du roman tient au "traitement" que subit la mémoire. Le narrateur ne veut pas se complaire dans le règlement de comptes : il préfère "décaler" sa biographie. Dans un amalgame parfait de réalisme et de légende, il fait ressurgir l'ami trop aimé et les figures du plus grand désir. Le voyageur, le soldat, l'arabe, le noir, la folle, l'esthète, sont les protagonistes d'une curieuse épopée du sexe et de l'amour. Une façon courtoise et généreuse de raconter sa vie sans infliger les rancœurs.

Pierre Gripari a réussi un très beau livre. C'est le cri d'une vie ramenée à l'essentiel, un cri qui finit en rire, moitié nostalgie, moitié satire. On pense à Rabelais, à Marcel Aymé... On prend aussi une leçon de courage !

■ Histoire de prose de Rose Londres (pseudo de Pierre Gripari), Editions L'Age d'Homme, 1984, ISBN : 2825128007

Lire une autre chronique sur le blog des diagonales du temps

 

Commenter cet article