Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moyen exil, Bernard Fauconnier

Publié le par Jean-Yves Alt

Il très jeune et fuit la France par peur des représailles : il a « donné » à la police un groupuscule politique auquel il appartenait. Troquant son apparence de gauchiste anar contre celle d'un gentil BCBG, Éric s'offre une deuxième vie à Londres.

C'est un roman d'aventures semi-policier : le suspense, la rencontre du jeune héros avec des personnages louches dont un homosexuel, prototype assez conventionnel de ce que l'on suppose être un pédé dans les arcanes des affaires et du pouvoir, le rapport ambigu entre Éric et Pierre Marcy, écrivain diplomate.

Une amitié complexe entre fiction et littérature : Pierre Marcy ne manipule-t-il pas le jeune homme de la même manière que l'écrivain utilise son personnage.

Moyen exil, Bernard Fauconnier

« Moyen exil » est un récit d'initiation, entre le roman psychologique classique et le polar. Les femmes y sont mystérieuses et belles, agents doubles, séductrices mais dangereuses ; les hommes admirables et blessés s'estiment même quand ils se combattent.

L'écriture est belle et convient parfaitement à ce climat d'intrigues et de nostalgie. A contrario de son personnage de romancier que le succès n'a jamais récompensé, ce roman de Bernard Fauconnier mérite attention.

■ Moyen exil, Bernard Fauconnier, Editions Régine Deforges, 1991, 187 pages, ISBN : 978-2905538666

Commenter cet article

Boireau 24/06/2016 23:12

Je partage tout à fait votre analyse ; les qualités évoquées se retrouvent dans les autres romans de l'écrivain, notamment le dernier publié, "Un silence"