Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Souffle spirituel par Glyn Warren Philpot

Publié le par Jean-Yves Alt

Un jeune homme (mais est-ce bien un homme ?) est agenouillé sur le pas de porte d'une maison en brique. Sa fine cape se soulève sous l'effet d'un vent soutenu. Mais est-ce bien d'un vent dont-il s'agit ici ?

Son regard est entièrement dirigé vers la personne dont on aperçoit l'ombre portée. Ce qui signifie que la vive lumière qui illumine le regard du jeune garçon vient de l'intérieur du logis.

Une pelote de laine et un mouchoir (?) ont été abandonnés sur une table posée sur le parvis de la demeure. La personne qui a ouvert sa porte serait-elle une femme ?

La main droite du visiteur présente une anémone (1) blanche tandis que sa gauche fait un signe pour dire de ne rien craindre. Il est venu annoncer quelque chose.

Souffle spirituel par Glyn Warren Philpot

Glyn Warren Philpot – L'ange de l'annonciation – 1925

Huile sur toile, 112 cm x 87 cm

Si la femme qui accueille est laissée hors champ, en tant que spectateur du tableau, nous sommes, d'une certaine façon, placés à côté d'elle. Même si l'émissaire ne nous regarde pas.

Et pourtant, le point du vue choisi par le peintre nous associe à cette rencontre qui ne révèle son mystère qu'à ceux qui veulent bien le voir.

Un tableau stimulant par sa géniale spiritualité.


(1) Dans la mythologie grecque et plus tard romaine, les divinités des vents ou Anémoi (en grec ancien Ἄνεμοι / Ánemoi, « les Vents » et en latin Venti, « les Vents »), fils d'Éos (l'Aurore) et d'Astréos ou d'Éole, sont les esprits des vents directionnels.

Commenter cet article