Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mosaïque de la douleur, Evelyne Le Garrec

Publié le par Jean-Yves Alt

« Mosaïque de la douleur » est un essai sur la douleur physique et, au-delà, une réflexion approfondie sur la relation de l'homme occidental à la souffrance. Notre civilisation est marquée par la légende du Christ ensanglanté sur la croix et qui offre à son père tout puissant sa douleur rédemptrice pendant que la mère pleure au pied de son corps écorché vif...

Et pourtant s'il y eut un bel accouchement sans douleur ce fut celui de la vierge, dans un tour de passe-passe époustouflant qui permit – hors pénétration – de donner vie à un homme sans sexualité.

Lorsque Evelyne Le Garrec, à l'écoute vigilante de Pierre et Patrick, atteints du sida, explore avec une extrême délicatesse le labyrinthe d'une maladie mortelle vécue en toute conscience par ses victimes, elle perçoit tout ce qui, une fois de plus, conforte cette croyance qui depuis Eve nous harcèle : nous n'avons droit au plaisir que cerné par la douleur. Le bonheur se paie !

Le livre d'Evelyne Le Garrec est polémique, certes, et le lecteur comprend que, pour l'auteur, le médecin, quand il juge, prend le relais du prêtre. Certains profitent de l'aura de leur métier pour dicter des impératifs de morale réactionnaire.

Evelyne Le Garrec rétorque avec intelligence et force :

« Et en effet, c'est bien au nom du "droit" de disposer de leur propre corps – "notre corps nous appartient" – que des femmes, dont j'étais, ont milité pour le "droit" à la contraception et à l'avortement. C'est encore au nom de ce "droit" que je revendique, si c'est possible, de choisir ma mort le moment venu. Morale laïque de la liberté, de la maîtrise de ma propre vie contre une morale religieuse qui fait de la vie un don – un prêt – de Dieu, à qui les êtres humains en seraient comptables. Deux philosophies opposées, rigoureusement incompatibles. »

Mosaïque de la douleur, Evelyne Le Garrec

« Mosaïque de la douleur » ose toucher le cœur du problème. A travers la douleur physique (qui enveloppe et suscite la douleur mentale), cet essai affronte les zones interdites du sida, de l'accouchement, du plaisir sexuel, de l'avortement et de l'euthanasie. Il envisage la part que les femmes ont pris à ce rapport sadomasochiste.

Il y a aussi des pages terribles sur le soldat fier de ses atroces mutilations.

Grave, juste, clair, remarquablement documenté, cet essai montre, analyse, dénonce, fustige, mais reste empreint de cet amour pour l'être humain sans lequel aucun livre ne peut s'écrire.

■ Mosaïque de la douleur de Evelyne Le Garrec, Editions du Seuil, 316 pages, 1991, ISBN : 978-2020124027

Commenter cet article