Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Puissance littéraire pour décrire les relations homosexuelles par Apollinaire

Publié le par Jean-Yves Alt

L'un des premiers à avoir décrit, avec une puissance littéraire, les relations homosexuelles fut Guillaume Apollinaire :

« Un matin, le prince Mony Vibescu, tout nu et beau comme l'Apollon du Belvédère, faisait 69 avec Cornabœux. Tous deux suçaient goulûment leurs sucres d'orge respectifs et soupesaient avec volupté des rouleaux qui n'avaient rien à voir avec ceux des phonographes. Ils déchargèrent simultanément et le prince avait la bouche pleine de foutre lorsqu'un valet de chambre anglais et fort correct entra, tendant une lettre sur un plateau de vermeil. »

Guillaume Apollinaire, extrait du roman « Les onze mille verges », 1907

Commenter cet article