Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Amazone sombre : vie d'Antoinette Lix, de Françoise d'Eaubonne

Publié le par Jean-Yves Alt

Antoinette Lix, née en 1839, morte en 1909, a participé – en homme – aux deux plus grandes guerres du XIXe siècle : à l'insurrection polonaise de 1863 et en 1870, avec les francs-tireurs des Vosges, au combat contre l'invasion allemande.

Cette biographie, qui a le charme d'un roman, se lit avec passion : s'y mêlent la vie intime de la femme qui se ressentait différente (mal à l'aise dans ses atours et ses contraintes de femme) et les exploits du guerrier (une occasion de se transformer en homme, évacuant par ce changement d'identité un lesbianisme qu'elle ne savait pas nommer).

Ce qui domine c'est certainement la nécessité pour cette femme attirée par les femmes de prendre l'habit d'homme, de parler d'elle au masculin, et surtout de se reconnaître dans des activités qui sont habituellement réservées aux hommes.

Un homme attiré par les hommes n'a pas forcément besoin d'assimiler les « fonctions » féminines. Ce que l'auteur a parfaitement traduit c'est que l'exclusion, le racisme est toujours contre la femme : homosexualité masculine et féminine en sont à jamais marquées.

L'Amazone sombre : vie d'Antoinette Lix, de Françoise d'Eaubonne

Dans cette biographie, il y a la tragique histoire d'amour entre Michel/Micha (autre nom d'Antoinette) et Wanda la belle polonaise délaissée par son mari, mère et déjà vieillissante, coquette et musicienne, légère et lucide : au-delà de la profonde connivence féminine, il y a ce lien secret et puissant qui peut exister entre deux femmes très différentes quand elles admettent qu'elles peuvent s'aimer.

Tony (c'est aussi son prénom masculin) finit par s'habiller en jeune homme auprès de gens qui la savent femme. Militaire, elle est connue sous le nom de Michel le Sombre. Dans toutes les étapes de cette vie d'aventures et de gloire, elle reviendra toujours vers Wanda qu'elle aime charnellement et avec qui elle reste totalement femme.

Le livre de Françoise d'Eaubonne s'appuie sur une sérieuse documentation. L'imagination de l'écrivain n'intervient que pour recréer des épisodes que ses sources ne pouvaient que suggérer.

Au-delà des péripéties et de la solitude profonde d'une existence à la recherche de son authenticité, la biographie de Françoise d'Eaubonne pose cette question : dans quelle mesure la société des hommes interdit-elle aux femmes d'être des individus à part entière ?

■ L'Amazone sombre : vie d'Antoinette Lix, de Françoise d'Eaubonne, Editions Encre, 309 pages, 1983, ISBN : 978-2864181569


Du même auteur : A la limite des ténèbres - Une femme nommée Castor - Louise Michel, la Canaque

Commenter cet article