Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le buveur de nuages, Fritz J. Raddatz

Publié le par Jean-Yves Alt

Bernd Walther, le héros de ce livre, découvre, à vingt ans, dans le Berlin d'Après-Guerre, et dans les bras d'un couple d'intellectuels, les peines et les joies des amours bisexuelles.

Grosse confusion des sentiments pour une jeunesse allemande :

« ... il y avait eu d'un côté le corps d'Yvonne ajouté au sien, de l'autre, son corps ajouté à celui de Stéphane. Mais voilà qu'à présent ses tendres caresses naguère réservées à Yvonne étaient dévolues à cet homme qui, de son côté, avait joui d'Yvonne. Ces poils sous les aisselles – Stéphane ? Yvonne ? De qui jouissait-il lorsqu'il fourrageait dans cette fourrure laineuse et qui jouissait de sa propre touffe rousse, de ses jambes, de ses hanches, de ses mains ? Etait-ce le désespoir ou l'ivresse qui mettait sa langue en feu ? Bernd n'aurait su le dire. Il donnait libre cours à sa tristesse, à sa lascivité, à sa douleur. Il voulait faire mai en se faisant mal – un bretteur qui tire l'épée pour le plaisir et qui tue. La queue de Stéphane dans sa bouche lui traversa le front, le crâne, le transperça comme une comète embrasée : avait-il déjà connu cela avec Yvonne ? Une succession de petits meurtres. »

Le buveur de nuages, Fritz J. Raddatz

De quel côté pencheront les préférences de Bernd ?

■ Le buveur de nuages, Fritz Joachim Raddatz, traduit de l'allemand par Bernard Kreiss, Editions Flammarion, collection Rue Racine, 258 pages, 1988, ISBN : 978-2080661234

Commenter cet article