Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'intérêt personnel règne partout par François de La Rochefoucauld

Publié le par Jean-Yves Alt

« L'amour-propre est l'amour de soi-même et de toutes choses pour soi. Rien n'est si impétueux que ses désirs, rien de si caché que ses desseins, rien de si habile que ses conduites ; ses souplesses ne se peuvent représenter, ses transformations passent celles des métamorphoses et ses raffinements ceux de la chimie. On ne peut sonder la profondeur, ni percer les ténèbres de ses abîmes. Il est capricieux, et on le voit quelquefois travailler avec le dernier empressement et avec des travaux incroyables à obtenir des choses qui ne lui sont point avantageuses et qui même lui sont nuisibles, mais qu'il poursuit parce qu'il les veut. Il est dans tous les états de la vie et dans toutes les conditions ; il vit partout et il vit de tout, il vit de rien ; il s'accommode des choses et de leur privation ; il passe même dans le parti des gens qui lui font la guerre, il entre dans leurs desseins et, ce qui est admirable, il se hait lui-même avec eux, il conjure sa perte, il travaille lui-même à sa ruine. Enfin, il ne se soucie que d'être et, pourvu qu'il soit, il veut bien être son ennemi. »

François de La Rochefoucauld

in Maximes, maxime nº1 dans la première édition (1664)

Commenter cet article