Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La face cachée de Luna, Julie Anne Peters (2005)

Publié le par Jean-Yves Alt

Liam est un adolescent qui ne supporte pas qui il est. Si son corps est bien celui d'un garçon, dans sa tête il se sent fille. Il a pris le nom de Luna pour explorer sa véritable nature. Mais il ne peut le faire que la nuit dans le secret de sa chambre.

Seule sa sœur, Regan, est au courant et lui prête ses habits féminins et son maquillage. Ce secret inavouable va devenir de plus en plus invivable surtout pour sa sœur, qui en soutenant son frère, sacrifie sa relation amoureuse avec Chris, ses sorties... Quand Luna décide de se montrer en plein jour sous sa forme féminine, les parents, comme on peut s'y attendre, ne sont pas prêts à accepter cette identité de leur fils. Pourtant sa décision à lui est prise : il est tout comme la lune qui doit disparaître avant de se retrouver dans toute sa rondeur. Il sera fille. Pour être totalement Luna, il part donc - en pleine nuit, en cachette - à Seattle se faire opérer définitivement.

Les romans pour adolescents qui abordent la transsexualité (lire la liste dans le lien) sont encore rares pour qu'on ne salue pas ici la publication de cet ouvrage exceptionnel.

Cette histoire racontée de façon fine, sensible et sans aucun pathos nous plonge d'emblée dans la véritable identité de Liam/Luna. Le roman aurait pu se perdre dans les nombreuses interrogations que Liam a dû se poser à un moment de son existence. Là, on est dans l'après. Pour lui la décision est prise. Il veut changer de sexe car il y a eu une "erreur". Tout est clair dans sa tête et c'est ce qui lui permet de franchir les étapes - passage de sa vie nocturne et cachée de Luna à sa vie diurne et visible - même s'il doit faire face à la pression sociale.

Cette simplicité apparente est sans doute liée au style de narration employée : en effet la narratrice du roman est la sœur de Luna (*) ; il est donc logique que le lecteur se trouve plus directement plongé dans les difficultés de la narratrice que dans celles de Luna. Et des difficultés, elle en rencontre ; quand elle nous raconte par exemple sa vision de la sortie de Luna en plein centre commercial : le "travestissement" est tellement flagrant qu'elle doit faire face à l'humiliation des passants pour continuer à soutenir son frère.

J'ai beaucoup apprécié les nombreux "feed-back" (écrits en italique) que fait Regan sur des épisodes passés de sa vie avec son frère. Ils permettent de mieux comprendre son attitude présente tout en montrant comment a évolué la relation entre eux deux.

J'ai trouvé extraordinaire (et à la fois assez peu réaliste - mais c'est un roman) qu'une sœur sacrifie une part de son existence pour aider son frère dans sa démarche identitaire. Surtout que ce dernier n'est pas toujours facile à vivre. Finalement, la solution du départ de Luna me semble la meilleure des choses qui pouvait arriver à sa sœur Regan : en partant, Luna lui offre - involontairement - la possibilité de vivre enfin pour elle.

Quand Liam/Luna part, Regan perd son frère mais elle sait aussi qu'elle aura désormais une sœur.

La face cachée de Luna, Julie Anne Peters, Editions Milan, Collection Macadam, 368 pages, mars 2005, ISBN : 274591684X / (roman réédité en 2016 sous le titre « Cette fille, c'était mon frère », Editions Milan, ISBN : 978-2745978363)

(*) Le monde de l'édition qui parie généralement sur l'identification du lecteur avec le narrateur acceptera-t-il un jour de publier un roman où ce dernier sera le personnage transsexuel ? Il faut ajouter à sa décharge la loi du 16 juillet 1949 qui régit toujours l'édition jeunesse dont les romans pour adolescents dépendent.


Lire aussi la chronique de Lionel Labosse sur son site altersexualite.com


Sur le même sujet : Celle dont j'ai toujours rêvé de Meredith Russo

Voir les commentaires

Comment nous appelez-vous déjà ?, Jean-Louis Bory et Guy Hocquenghem (1977)

Publié le par Jean-Yves Alt

EXTRAIT : "Se reconnaître homo, s'identifier comme tel n'est pas simple, comme on le constate. Cela ne va pas de soi. Pour la bonne raison que le monde autour nie l'homosexualité, que l'homosexualité est, si l'on peut dire, partout absente. Hors de l'hétérosexualité point d'existence - il n'est pas encore question de salut.

Nombreux sont les hommes qui repoussent donc dans le non-être une homosexualité qui n'a pas à être, ils la suppriment, du moins ils le croient, quitte à la voir resurgir inopinément au gré de certaines circonstances favorables. Se reconnaître Homo, sur le coup d'une révélation tardive, quel choc, quand ce n'est pas tout bonnement la catastrophe. L'occasion, l'herbe tendre, un week-end entre copains, une période militaire, des vacances en camping, une soirée chaude au Club Méditerranée et paf ! Un contact, un frôlement, un regard, et fout ce qui a été refoulé jusqu'ici, parfois pendant trente ans, éclate, malgré mariage et famille nombreuse.

Il n'y a pas d'âge pour la révélation homosexuelle. Mais la lucidité devient de plus en plus malaisée parce qu'elle devient de plus en plus périlleuse ; les risques, voire les dangers, incitent à l'aveuglement. Plutôt que de s'avouer qu'ils ont des « tendances », plutôt que de « s'affranchir» eux-mêmes, bien des hommes préfèrent mourir idiots. C'était enfin clair. Plus d'illusion à se faire. Et je n'avais pas du tout l'intention de m'en faire. Je ne voyais pas pourquoi je me serais entêté à continuer de faire avec des filles que je trouvais, avec une forte dose d'une mauvaise foi qui ne travaillait même plus à camoufler le parti pris, lourdes, lentes et souvent laides, ce que j'avais tant de plaisir à faire avec des garçons. J'avais trouvé ma voie. Ne me restait plus qu'à la suivre."

■ Comment nous appelez-vous déjà ?, Jean-Louis Bory et Guy Hocquenghem, Calmann-Lévy, 1977, ISBN : 2702101887

La partie de cet ouvrage écrite par J. L. Bory a été rééditée par les éditions H&O sous le titre : "Vivre à midi", avec une préface de Hugo Marsan, 2008, ISBN : 9782845471344


De Guy Hocquenghem : L'amour en relief - Les petits garçons - Les voyages et aventures extraordinaires du frère Angelo - L'âme atomique (avec René Schérer) - La colère de l'Agneau - Le désir homosexuel - Race d'Ep - La dérive homosexuelle

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7