Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La famille comme institution par Xavier Lacroix

Publié le par Jean-Yves Alt

Xavier Lacroix (1), philosophe et théologien, conteste une vision libérale du droit, centrée exclusivement sur la liberté et sur l'égalité.

Selon lui, deux idées dirigent toutes les évolutions du droit depuis 68 : le principe d'égalité et celui de liberté. Chacun doit avoir les mêmes droits que ses concitoyens, quel que soit le degré de son engagement et quel que soit son sexe.

Pour lui, ces deux principes ne sauraient fonder une famille. Il y ajoute la différence qu'il se refuse d'envisager comme source d'inégalité et de discrimination.

Il s'oppose à ce que les questions relatives à la famille soient abordées uniquement sous l'angle intime. Dans ce seul regard privé, il voit le triomphe du regard centré sur l'individu et sur ses droits, au détriment des notions de bien commun et de durée. Le mariage est avant tout une institution, un engagement public qui dépasse la sphère strictement individuelle et privée.

Ainsi, il dénonce la famille comme seule nébuleuse de relations affectives. Il rappelle sa dimension contractuelle. Pour lui, elle est aussi une institution au même titre que l'état, l'école, l'armée, etc. Autrement dit, une forme qu'une société se donne pour assurer sa pérennité.

On voit où Xavier Lacroix veut en venir…


(1) De cet auteur : De chair et de parole, fonder la famille, Xavier Lacroix, Éditions Bayard, mars 2007, ISBN : 9782227476479

Commenter cet article