Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déréliction par Fantin-Latour

Publié le par Jean-Yves


Deux femmes sont assises dans un salon. L'une lit. L'autre semble prêter l'oreille.


A observer plus attentivement ce tableau, il est impossible de savoir si cette dernière est en état réel d'écoute.


Dans ce tableau, Henri Fantin-Latour, a isolé psychologiquement ses « modèles » – instaurant non seulement une distance entre eux mais aussi avec moi – ce qui me remémore ma solitude et mon propre manque de communication.







Henri Fantin-Latour, La lecture, 1877

Huile sur toile – 97 cm x 130 cm – Musée des Beaux Arts de Lyon


Commenter cet article