Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand le voile fait danser la nudité…

Publié le par Jean-Yves

Troublante est cette danseuse maure de Kees van Dongen. En affichant son sexe nocturne et ses seins fermes, elle donne une image d'impudence signifiant un refus d'accepter celui qui ne serait pas à sa hauteur.


Mais ce trouble n'est pas seulement façonné par sa nudité : il est largement appelé par le voile qui ne cache que son visage hormis ses yeux au regard d'ombres qui semblent vouloir percer l'âme des hommes…


Le voile des femmes arabes serait-il un auxiliaire de séduction érotique ?


Ce morceau de tissu semble au moins dire que l'entière nudité n'a aucun pouvoir incitatif, la sensualité s'accordant mieux d'éléments contradictoires :



Je te montre mon sexe, mais je te cache mon visage.

Je te donne mes cuissses mais ma chevelure t'est interdite.

Je t'expose mes seins mais mes lèvres sont exclues.




Kees van Dongen – Danseuse maure – 1910


En occultant ce qui est d'habitude donné à la vue de tous, Kees van Dongen accentue le trouble provoqué par la révélation au grand jour de l'intimité de cette danseuse.


Commenter cet article