Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon regard sur le « saint Sébastien » d'Antonio Giorgetti à Rome

Publié le par Jean-Yves

Sébastien est étendu dans un abandon total. Ses yeux sont fermés. Son corps semble éprouver un épuisement absolu.


Malgré la présence des flèches, j'ai la plus grande peine à considérer cette lassitude comme la conséquence de son martyre.



Tout dans son corps exprime une suprême volupté...



Volupté de celui qui vient de faire l'amour !



Ou quand la chair est sacrée…




Antonio Giorgetti – Saint Sébastien – avant 1670

Marbre, Eglise San Sebastiano alle Catacombe, Rome


Commenter cet article