Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon regard sur le saint Sébastien d'Albrecht Dürer à Bergame

Publié le par Jean-Yves

Puis-je encore parler de représentation de saint Sébastien devant ce tableau qui a toutes les marques d'un portrait ? J'y vois même un autoportrait du peintre, Albrecht Dürer.

 

Qu'est-ce qui, dans cette peinture, m'évoque Sébastien ?

 

La flèche (1), tout d'abord, tenue dans la main. Flèche cassée qui rappelle qu'elle ne pourra l'atteindre. Ensuite, le regard droit dans les yeux et, en même temps déjà ailleurs, nettement perceptible dans l'œil droit : je deviens face à cet homme immuable, le bourreau qui s'apprête à décocher ses flèches. L'auréole, enfin qui entoure la tête et dont la partie qui passe devant la tenture laisse distinctement apparaître le début du mot Märtyrer / Märtyrerin.



Le saint/artiste ne s'est pas représenté humblement. Au contraire, tout dans cette représentation exprime une préoccupation : celle liée à sa propre figuration. Par le choix des vêtements. Par la pose étudiée : posture du corps mais aussi environnement dans lequel il est installé.

 

 

Albrecht Dürer – Portrait de saint Sébastien avec une flèche – c. 1499

Huile sur bois, 52 cm x 41 cm, Accademia Carrara, Bergame, Italie

 

Nul sentiment d'extase, pas plus que de souffrance physique. Sébastien/Dürer a une présence forte au monde symbolisée par le paysage, en arrière plan, apparemment paisible mais où se devinent les inévitables tourments terrestres que j'extrapole des montagnes, de l'eau et des nuages.

 

Contrairement à toutes les autres représentations de saint Sébastien, je suis contraint à voir ici un homme altier et terriblement souverain. Il reste que le choix de se figurer en saint Sébastien montre qu'il accepte – au moins en partie – que sa vie soit aussi déterminée par le monde du ciel.

 

Et si cette identification à saint Sébastien manifestait d'abord les talents d'Albrecht Dürer ?

 


(1) J'ai vu aussi dans cette flèche, le pinceau de l'artiste qui, à sa manière, peut atteindre les hommes, dans le message qu'il délivre : Albrecht Dürer devenant ainsi, par l'intermédiaire de ses œuvres, bourreau.


Merci à Jean-Christophe qui m'a transmis cette œuvre.

Commenter cet article