Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Michel Foucault : une philosophie de l'amitié

Publié le par Jean-Yves

« Je m'intéresse beaucoup en ce moment au problème de l'amitié. Depuis l'Antiquité, pendant des siècles, l'amitié a été un mode de relation sociale très important, au sein duquel les hommes disposaient d'une certaine liberté, d'une sorte de choix et qui était en même temps une relation intensément affective.



Je crois que c'est aux XVIIe et XVIIIe siècles qu'on voit disparaître ce genre d'amitiés, au moins dans la société masculine […].


Une de mes hypothèses est que l'homosexualité, le sexe entre hommes, est devenu un problème au XVIIIe siècle. Nous la voyons entrer en conflit avec la police, le système judiciaire, etc.


La raison pour laquelle elle fait socialement problème, c'est que l'amitié a disparu. Tant que l'amitié était une chose importante et socialement acceptée, personne ne se rendait compte que les hommes faisaient l'amour ensemble. Qu'ils fassent l'amour ou non, d'ailleurs, n'avait pas d'importance. Mais une fois l'amitié disparue en tant que relation culturellement acceptée, le problème s'est posé : Que fabriquent donc les hommes ensemble ? Je suis certain que la disparition de l'amitié en tant que relation sociale et la déclaration de l'homosexualité comme un problème socio-politico-médical sont un seul et même processus. »


Michel Foucault


■ in article Que fabriquent donc les hommes ensemble ? – Le Nouvel Observateur du 22 novembre 1985


Commenter cet article