Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le livre pour enfants de Christophe Honoré

Publié le par Jean-Yves

Ce livre, malgré son titre, n'est pas pour les enfants. Christophe Honoré explore de nombreux thèmes qui lui sont chers : les relations avec son père, son décès au cours d'un accident de voiture alors qu'il avait tout juste quinze ans, son rapport à la littérature, au cinéma (il s'agit là d'un journal a posteriori du tournage de son film "Ma mère" adapté de Georges Bataille), à l'amour… le tout avec de nombreux moments d'émotion qui m'ont, plus d'une fois, bouleversé.


A faire cette liste des thèmes abordés, on pourrait croire à une écriture informe et nombriliste.

Ce qui n'est absolument pas du tout le cas :


■ D'une part parce qu'une grande sincérité court tout au long de l'ouvrage (Christophe Honoré se montre le plus souvent féroce avec lui-même), avec des affirmations fortes sur :

- sur le mensonge et la vérité : j'ai été ému par la déception de l'auteur encore enfant quand il entend son père prétendre être médecin (pour secourir quelqu’un) alors qu'il n'est que prothésiste dentaire.

- la littérature et notamment une réflexion très personnelle sur l'autobiographie, telle que l'auteur l'analyse aujourd'hui

"Je n'ai pas signé de pacte autobiographique parce que j'ai appris combien écrire sur les gens qui constituent votre vie est une violence démesurée, non pas écrire sur les gens, mais raconter ce qu'ils ont fait, rendre compte de leurs actes, du temps passé ensemble." (page 100-101)

- l'amour filial et "amoureux"

"[…] on tombe amoureux tout simplement parce qu'il était temps, et que pour l'autre aussi, il était temps, et que ces deux temps se joignent un moment et se mettent à écrire une histoire, parce que tomber amoureux c'est bien ça, c'est se mettre à écrire une histoire..." (page 97)

■ D'autre part parce que cet ouvrage tourne autour d'un livre pour enfants, une sorte d'autobiographie de ses 10 ans, que Christophe Honoré n'a jamais achevée (qu'il traîne comme un vrai boulet depuis plusieurs années ?). Il en livre (pages 34 à 50) les douze pages, qu'il juge comme une « épave minable » alors qu'il rêvait d'un monument. Il regrette même de n'avoir pas pensé au titre que Christophe Donner donna à l'un de ses livres : Mon dernier livre pour enfants.


J'ai apprécié la façon dont Christophe Honoré s'adresse à ses lecteurs, je devrais plutôt dire à son lecteur, puisque je me suis perçu totalement comme son (unique) confident même si, comme il le précise, la "légitime demande" du lecteur n'autorise pas tous les aveux.



Nulle complaisance dans ces notes : j'ai senti, tout au long de ma lecture, un auteur, (qui utilise admirablement l'ironie) à la recherche d'un livre où le vrai pourrait avoir sa place, une sorte de livre idéal qui aurait dépassé sa simple déclaration d'intention. Un regard d'adulte que j'aimerais pouvoir porter sur ma propre vie.


■ Editions de L'Olivier, août 2005, ISBN : 2879295033



LIRE des extraits : 1 - 2 - 3 - 4 - 5


Lire aussi : Tout contre Léo, un film réalisé par Christophe Honoré


Du même auteur : Tout contre Léo - Mon cœur bouleversé - Je ne suis pas une fille à Papa - Noël, c'est couic !


Commenter cet article