Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ceci est mon sang, Jean-Baptiste Niel

Publié le par Jean-Yves

C'est l'histoire de Jésus, aujourd'hui, parmi nous. Un Jésus sans nom : le voyageur, l'étranger, l'ami, l'autre.


Ce personnage sillonne la France, hippie paisible ou anonyme errant, hôte de la dernière chance, celui qu'on aime, qu'on désire parce que son silence est le sésame-ouvre-toi de notre plus intime confession.


Cet homme entre dans les maisons, partage les repas, les siestes, les lits. Cet homme qui rencontre des homosexuels, des bisexuels, des célibataires, des hommes mariés a le don de révéler à chacun d'eux la vérité de sa jouissance homosexuelle :


« Ceci est ton corps », dit-il à celui qu'il caresse jusqu'à ce qu'il découvre sa plus profonde volupté, une fougue du désir remonte, délivrée enfin, du début des temps.


Ce sont bien sûr les apôtres que croise et aime Jésus. Les circonstances de leur rencontre sont redonnées dans de lents flash-backs tout au long d'un grand repas (la Cène) dans un théâtre de la mémoire.




« Jude, Simon, André, James... Douze, cette nuit, autour de moi. Douze comme un rempart à la périphérie de mes angoisses, à mes velléités de renoncement. Qu'ils parlent, respirent, se nourrissent, s'interpellent, ne comptent ni le temps ni la salive : leur agitation m'est précieuse, leur nombre, comme du reste leurs brusques pauses silencieuses et quasi gênées, où je crois percevoir qu'ils espèrent toujours connaître à un moment ou à un autre du repas les raisons profondes de cette assemblée. Ils profitent ; mais s'étonnent. Devrais-je me lever et leur suggérer que c'est là après tout l'exacte définition de vivre ? »
(pp.135-136)





Une vérité va être dite à tous ces hommes qui un à un ont fait l'amour avec Jésus. Le secret, la conclusion de cette parabole c'est - il faut lire entre les lignes - ce sang contaminé qu'Iscario (Judas Iscariote) a inoculé à Jésus lors d'une brûlante nuit d'amour.


C'est dire la force, le courage de ce livre exceptionnel qui suggère la maladie et décrit dans un style éblouissant les aventures sexuelles de Jésus, ce qui fait justement le mystère des amours masculines.


Une histoire de chair, une histoire d'ici et maintenant emportée par le souffle de la légende. C'est violent et tendre, courageux et nostalgique, c'est un roman rare et scandaleux.


■ Editions Julliard, 1992, ISBN : 2260009603



Du même auteur : Ludion d'alcool


Commenter cet article