Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sang mêlé ou ton fils Léopold, Albert Russo

Publié le par Jean-Yves

Sang mêlé ou ton fils Léopold est un roman qui pose des questions capitales et aborde un thème sensible : l'adoption d'un enfant métis par un Américain homosexuel, dans le Congo belge des années 50.


Le découpage du récit permet aux trois protagonistes d'éclairer cette histoire d'amour peu ordinaire.


Léo, le garçon de parents inconnus, raconte son enfance : l'amour que lui portent Harry son père adoptif et Mama Malkia sa nourrice noire. Il se remémore tout particulièrement le choc douloureux de deux révélations simultanées : sa propre sexualité et l'homosexualité de son père. Sébastien, un camarade plus âgé, montre son sexe en érection à Léo et l'entraîne, pour voir, chez une prostituée noire.


A l'instant où le plus jeune connaît les frissons sensuels d'une expérience toute nouvelle, Sébastien l'initie plus gravement :

« Mmmm murmura-t-il, enfonçant son pénis gonflé en elle.

Petite putain, dit-il en reprenant son souffle, Léopold a un papa américain, c'est un pédéraste, il ne sait pas ce qu'il rate, le pauvre. »

Paroles terrifiantes dont il faut que l'enfant s'accommode à l'instant où ses pulsions érotiques se précisent.


Harry, le père, narre à son tour ses liaisons avec des hommes et les angoisses qui le harcèlent alors qu'il veut donner tout le bonheur possible à son fils.


Enfin, Mama Malkia, la femme noire qui enveloppe de sa tendresse efficace les deux hommes marginaux, relate sa séparation d'avec Léo qui part poursuivre ses études aux Etats-Unis et la mort de Harry abattu lors des événements de l'Indépendance du Congo.


Sang mêlé est un excellent roman qui décrit exactement et sans complaisance une vie d'homosexuel, assumée jusqu'à s'accomplir dans la paternité, alors qu'elle est exposée aux sarcasmes des colons blancs.



Roman de toutes les douleurs et de tous les combats suscités par les différences qu'elles soient sexuelles, sociales, raciales, Sang mêlé n'est jamais tragique mais toujours violent.


Un roman qui incite au courage : affirmer sa liberté, ne pas masquer la vérité, ne pas faire le jeu sournois de la culpabilité. Un roman fort, très bien écrit, un hymne optimiste.


■ Editions Ginkgo, Collection Lettres d'ailleurs, 2007, ISBN : 978-2846790468



Du même auteur : Zapinette chez les belges


Lire aussi la chronique de Lionel Labosse sur son site altersexualité.com



Commenter cet article