Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Eclairer » nos parts d'ombres, nos blessures...

Publié le par Jean-Yves

Cela peut susciter des résistances car émergent alors toutes les fausses représentations concernant les relations que nous avons entretenues avec les autres : Je n'ai pas intéressé mes parents… je n'ai pas été aimé, donc je ne suis pas digne d'être aimé...

 

Il ne s'agit pas de gommer ces blessures mais d'en prendre conscience pour les mettre à distance tout en acceptant de « vivre avec ».

 

Que m'est-il arrivé ? : C'est la reconnaissance de sa blessure qui peut prendre du temps. Il n'est pas question de juger l'autre – mais de discerner le comportement qui a fait du mal.

 

Qu'ai-je fait de ce qui m'est arrivé ? Que vais-je faire de ma réalité d'aujourd'hui, de ce que je suis devenu ? : Je crois qu'il faut accepter la réalité de son histoire – ce qui est très différent de la résignation. Il y a alors des étapes de souffrance, de révolte, des états dépressifs.

 

Puis peu à peu, la souffrance, même si elle demeure, ne détruit plus. Le regard a changé.

 

Le risque est d'attendre à tout prix une guérison. Ce terme est très beau mais un peu piégeant : on ne revient pas à un stade antérieur et la guérison n'est jamais totale, immédiate, magique…

 

Commenter cet article