Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vérité décapante par Olivier Smolders

Publié le par Jean-Yves

Flaubert avait dressé une encyclopédie de la bêtise humaine. Olivier Smolders, moins cruel, a écrit un savoureux petit ouvrage « Cinéma parlant ou petit lexique à l'usage des amateurs » (1) : inventaire des idées reçues sur le cinéma, des formules-clichés qui font sourire, des lieux communs.



A sa lecture, on s'aperçoit que ces lieux communs ne débouchent pas forcément sur des idées saugrenues. Concernant le septième art, ce genre de lexique aux définitions péremptoires est au contraire chargé d'une vérité décapante.


Trois exemples :


« Ecoles de cinéma : elles servent surtout à former ceux qui devront enseigner dans les écoles de cinéma. »

« Talent : un cinéaste homosexuel, drogué, emprisonné, exilé ou malade mental a toujours du talent » : la formule vise, évidemment, le snobisme bien réel qui veut qu'on ait du talent parce qu'on appartient à une marginalité. »

« Homosexualité : citer Pasolini ; se dit de tout cinéma qui évoque des rapports entre hommes [pour les westerns, les films de guerre ou de scoutisme, parler d'amitié virile]. »



(1) Cinéma parlant, Olivier Smolders, Editions Le Daily-Bul, La Louvière, 1988


Commenter cet article