Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le visage de l'amour par Raphaël

Publié le par Jean-Yves

La tendresse est une manière de faire surgir un sens de délice et de joie essentiel à tout équilibre. Sans la base de cette sécurité affective, comment aller vers les autres, comment éveiller en soi de la chaleur et de la bienveillance à leur égard, comment enfin ne pas craindre une relation d'intimité ?


Dans le tableau de Raphaël, dit "La Belle Jardinière" (1508), l'harmonie mordorée, la lumière pacifiante et douce cherchent à nous faire sentir la quintessence de l'amour. Aujourd'hui, une forme de cynisme tend à considérer parfois la tendresse comme une liqueur insipide. Mais pour Raphaël, son pouvoir est plus grand que tout.


Je suis particulièrement touché par le regard de Jean, qui symbolise pour moi, celui de l'amour. Il contemple l'enfant Jésus avec une tendresse qui semble venir de son corps tout entier.



Cliquer sur le détail pour voir le tableau entier


Raffaello Santi dit Raphaël [1483-1520] : Originaire d'Urbino (centre-est de l'Italie), Raphaël, orphelin à onze ans, est élevé par ses oncles. En raison de son goût pour la peinture, il devient apprenti à dix-huit ans chez le peintre le plus célèbre d'Italie, le Pérugin. Deux ans plus tard, il part pour Florence. Il y rencontre Léonard, son aîné de trente ans, et Michel-Ange. Bien vite, il atteint leur niveau. C'est de ce séjour florentin que date la Belle Jardinière. Il séjourne ensuite à Rome, où sa gloire va briller jusqu'à sa mort précoce, à trente-sept ans.


Commenter cet article