Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Requiem gai, Vincent Lauzon

Publié le par Jean-Yves

Ecrivain en herbe, Serge Brochu, 18 ans, est amoureux de Geneviève. Celle-ci lui présente quelques amis dont François qui est homosexuel. Coup de foudre ?




Oui, et néanmoins il faudra, à Serge, du temps avant de confier à Geneviève qu'il s'est trompé, qu'il ne l'aime plus.

A la fin du roman, Serge fait pourtant, devant son père, marche arrière et, comme saint Pierre, reniera trois fois son homosexualité qu'il commençait à vivre.


Comment ne pas être touché par le personnage de Serge Brochu ? Son histoire montre qu'il est, encore aujourd'hui, difficile de faire preuve de paroles libres et dépassionnées, qu'il est illusoire d'oser affirmer que chacun est totalement et définitivement maître chez lui, en sa vie sentimentale et sexuelle. Que les interrogations sur l'homosexualité sont souvent prises comme homophobes (cf. par exemple, le personnage de Dave qui veut "sauver" Serge en utilisant des arguments religieux).


L'auteur, Vincent Lauzon, en fin d'ouvrage (page 183) fait cette recommandation aux lecteurs : « Soyez plus courageux que Serge. » Cette note finale m'a déçu car elle semble "annuler" toute l'excellente réflexion contenue dans Requiem Gai, ce qui est d’autant plus regrettable que ce roman est remarquablement écrit, avec une belle réflexion, que mène Serge, sur le rôle du langage oral et de sa transcription à l'écrit, dans le cadre d'une réflexion sur lui-même.


Qui peut prétendre qu'il est d'une exemplaire cohérence dans sa vie sociale ou affective ? L'humain, quelle que soit son orientation sexuelle, est claudicant. Mixte entre du volontaire et de l'involontaire, entre le désir, la raison, la volonté, la liberté. Le chemin, que Serge recherche, n'est pas un rapport objectif sur lui-même. Il a le courage et la modestie de se connaître et de s'estimer avec ombres et lumières.

Faut-il encore redire que l'humain est complexe, que s'y conjugue l'orientation sexuelle, un type de personnalité, l'histoire singulière, la construction de l'inconscient ? Ce sont ces éléments - reliés - qui permettent, avec délicatesse et prudence, une parole sur le possible et l'impossible. Si quiconque n'est dans un espace clos - où rien ne serait accessible -, personne, pas plus que Serge, ne peut prétendre être dans une liberté totale où tout serait réalisable. Il y a des possibles, mais aussi de la limite, en chaque vie.


Serge Brochu a testé ses possibles et trouvé ses limites. Ce n'est pas là une question de courage.


■ Editions Pierre Tisseyre, Collection Faubourg St-Rock, 1998, ISBN : 2890515818


Ce livre n'est disponible en France que par l'intermédiaire de la Librairie du Québec à Paris. Pour commander le livre, envoyer un message via le formulaire "Demande d'un livre absent du catalogue" (10€65 + 3€60 de port)


LIRE aussi l'excellente chronique de Lionel Labosse


Commenter cet article