Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'âge d'or, Pierre Herbart (1953)

Publié le par Jean-Yves Alt

« L’âge d’or », publié en 1953, est un roman de l’adolescence, aux airs autobiographiques. Amoureux du monde rude et grave des garçons, le narrateur y évoque, sur un ton enjoué et pudique, les rencontres qui marquèrent sa jeunesse.

Il célèbre, avec une netteté allusive, souveraine d’élégance, le triomphe des corps et la quotidienne déroute de l’amour.

L’extrême beauté du livre vient de cette contradiction entre un hédonisme paisible et la tragédie sourde. Derrière la transparence des rapports avec Pétrole le marinier, Micha le Russe, le soldat d’Hazebrouck ou le gitan Pédro, la jalousie, la fureur, le crime se tapissent, qui sont le lot des adultes.

« J’aimerais d’autres êtres et j’en serais aimé sans doute mais c’en était fini de cette grâce qui avait jusqu’à présent ensoleillé ma vie. »

Entre « Le Grand Meaulnes » et « Le Livre blanc » de Cocteau, « L’âge d’or » est un pur chef-d’œuvre. Ou plutôt un chef d’œuvre pur. "Un livre", disait Jacques Brenner, "qu’on ne voudrait mettre qu’entre des mains nettes" (1).

■ Editions Le Dilettante, 1993, ISBN : 2905344598 (et Editions Gallimard, 1998, ISBN : 2070753654)


Du même auteur : Le rôdeur - Alcyon - Textes retrouvés


(1) Histoire de la Littérature française de 1940 à nos jours, Editions Fayard, 1978, ISBN : 2213005923

Commenter cet article