Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La micheline, Patrick Drevet

Publié le par Jean-Yves

L'enfance est le temps inépuisable où chacun peut revenir sans cesse chercher les raisons d'écrire.


Patrick Drevet raconte dans ce petit livre : "La micheline", les révélations suscitées chez un enfant par la rupture des habitudes, pendant un voyage en train entre la maison des parents (où est laissé le père) et celle de sa grand-mère (où l'accompagne sa mère).


A propos des visages croisés, des militaires en groupes, des corps livrés et vacants, l'enfant fait l'expérience de l'émoi sexuel :

«... Je me trouvais affecté comme si ma sensibilité avait été prise en défaut. [...] Certains m'alertaient de façon peut-être plus intime. Ils me retenaient en éveillant en moi un élan de douceur en même temps qu'un formidable respect, ils m'attiraient par ce que je sentais en eux de solitaire, de ténébreux, de farouche, ils se ressemblaient comme les figures multiples d'un même être toujours absent, référence invérifiable, modèle destiné à répondre à quel manque, à combler quelle aspiration, à me proposer quel devenir ? »

Et c'est dès cet âge tendre, le pressentiment d'une différence, aussi bien sensuelle que créatrice :

« Il s'exhale de tous ces corps oisifs je ne sais quelle émanation de convoitise qui charge l'atmosphère d'une excitation sourde, insidieuse. On touche au plus près de ce qui fonde l'être. On plonge au cœur de tous les romans. »

Patrick Drevet qui dans l'ensemble de ses romans tente avec succès - de dire les zones troubles du désir et de décrire les réseaux sinueux de ce que nous ramenons trop rapidement à la seule sexualité, réussit une fois de plus à s'approcher au plus près d'un mystère :

Pourquoi ce visage, cette démarche, cet alanguissement furtif du corps provoquent-ils au fond de nos tripes des remous aussi considérables ?


Une espérance de bonheur qui définit dans le même instant notre solitude et l'attente de joies plus secrètes.


Loin des souvenirs d'enfance gentiment édulcorés par l'adulte raidi, La micheline est le roman délicat d'une initiation violente.


■ Editions Gallimard/Folio, 1998, ISBN : 2070405567



Du même auteur : Les gardiens des pierres - Huit petites études sur le désir de voir - Le visiteur de hasard - Le gour des abeilles - Une chambre dans les bois - L'amour nomade


Commenter cet article