Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gens de qualité par Jacques Prévert

Publié le par Jean-Yves

Quand on découpe un fragment d'image et qu'on le place sur une autre, cela édifie une intrusion qui suffit à faire basculer l'image familière vers l'insolite, l'absurde, le drôle et le merveilleux.


Sur une reproduction de tableau en couleur destinée à servir de décor, Prévert a disposé six figurines découpées, personnages historiques appartenant à diverses époques. Il les a fait évoluer lentement sur le décor jusqu'à ce qu'elles aient trouvé leur place. Ainsi, Prévert s'est fait metteur en scène, il a déplacé, essayé, corrigé, adapté, composé sur un décor.


Jacques Prévert a pris aussi la couleur comme facteur important pour lier les éléments. Ici le bleu se marie délicatement au rouge par l'intermédiaire de bistres.




Prévert (1900-1977) – Gens de qualité


Prévert a superposé aux figures premières de ses personnages des masques grotesques.


L'impression d'étrangeté de ces monstres amicaux est produite par la dimension exagérément grande de ces masques qu'ils portent et par leur aspect boursouflé. Ils regardent vers la droite, d'un air interrogateur. Que se passe-t-il dans le hors-champ ?


Tous les éléments de ce collage tendent à perdre leur identité par ces rencontres d'où naissent des rapports imprévus, des qualités ambiguës. Il me faut essayer alors d'imaginer ; de faire des suppositions...


Ces « gens de qualité » sont des nobles, des chevaliers, des pages... Ils interpellent l'écolier que j'ai été :


« En entendant parler / d'une société sans classes / l'enfant rêve / d'un monde buissonnier. »


Jacques Prévert, Spectacle, Editions Gallimard (Folio)


Commenter cet article