Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Redécouvrir Marcel Jouhandeau (1/3)

Publié le par Jean-Yves Alt

De Marcel Jouhandeau (1888-1979), trois ouvrages Le voyage secret (1), Carnets de Don Juan (2) et Tirésias (3) valent le plaisir de découvrir un Jouhandeau totalement inhabituel : le romancier, le chroniqueur, le journaliste ayant, en effet, cédé la place au poète. Ici, Marcel Jouhandeau ne conte plus, il chante. Quoi ? L'amour, principalement, et celui des garçons en particulier.

Le "Voyage secret" (1) se présente comme une longue complainte, un chant sensible et subtil, où l'auteur expose toutes les parcelles de son cœur meurtri. Meurtri par un jeune homme qui se laisse plus ou moins consciemment adorer sans payer de retour. Bref, l'éternel drame d'une passion non partagée.

Mieux que tout commentaire, l'extrait suivant permet de se faire une idée assez précise sur ce petit livre attachant :

« A ne pas cesser de le guetter, à ne le quitter que pour courir à sa recherche par tous les chemins possibles et les plus feutrés, les plus couverts, les plus rares, j'ai peur à la fin que ma propre obsession ne le fatigue. Alors je détourne la tête, mais beau faire, ce n'est que lui que je vois, surtout quand je regarde ailleurs. Je sais même souvent où il est, quand il entre ou nous quitte, comme à mon insu. Un démon ou un ange complice me le signale et dès qu'ils sont libres, mes yeux que je ne surveille plus, de ce côté instinctivement et tout droit se portent, sans s'étonner de le trouver sûrement, où il arrive. Il y a si peu de différence pour moi, d'intervalle entre son absence et sa présence : l'extase, où me maintient son image, égale presque le ravissement, où il me jette lui-même, si tant est que la passion à la fin dépasse à ce point le réel qu'elle s'en passe ou passe du rêve à la possession sans heurt, sans s'apercevoir du changement, comme s'il n'y avait plus aucun progrès possible pour elle, déjà fixée dans une sorte d'immobilité, d'immutabilité, d'absolu. »


(1) Le Voyage secret, Ecrits secrets I, Editions Arléa, 1988, ISBN : 2869590318

(2) Carnets de Don Juan, Ecrits secrets II, Editions Arléa, 1988, ISBN : 2869590326

(3) Tirésias, Ecrits secrets III, Editions Arléa,1988, ISBN : 2869590334

A noter la réédition : De l’abjection, Editions Gallimard, collection L’Imaginaire, mars 2006, ISBN : 207077743X


Lire la suite


Du même auteur : Pages égarées - Dans l'épouvante le sourire aux lèvres - Bréviaire, Portrait de Don Juan, Amours

Commenter cet article