Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moïra, Julien Green (1950)

Publié le par Jean-Yves

Le démon de la pureté

 

ou « Tout est pur aux purs - sauf eux-mêmes. »



Frais émoulu de ses études secondaires, Joseph Day, jeune homme de dix-neuf ans, débarque en Virginie pour parfaire ses connaissances en lettres classiques à l'université. Venu du Sud, cher à l'auteur, avec la seule ambition de pouvoir lire dans le texte le Nouveau Testament, le bel adolescent au teint roux suscite autour de lui des remous de convoitise et de violence.

 

La générosité de ses comparses l'irrite et l'écœure, mais un étudiant, le mystérieux Bruce Praileau, trouve grâce à ses yeux. A la suite d'une blessure d'amour propre, il se bat avec lui : étrange combat, qui pourrait servir d'emblème à tout le roman, dans lequel on ne sait ce qui l'emporte de la violence ou du désir.

 

Blessé dans sa chair par tout ce que son âme a rêvé, ce jeune puritain voue à la sexualité une haine farouche, une rage destructrice :

« Je hais l'instinct sexuel (...) Nous sommes conçus dans une crise de démence. »



Chevauché par le démon de la pureté, Joseph provoque par son fanatisme une succession de malheurs. Il y a d'abord le suicide de Simon Demuth, causé par son mépris et son aveuglement à l'égard de sentiments que son extrême pudeur lui interdit de concevoir.

 

Enfin il y a Moïra, cette jeune fille délurée à qui aucun garçon ne résiste, en qui il voit la grande prostituée de l'Apocalypse.

 

Et cependant, moins piégé par les circonstances que par les dédales de sa propre psyché, Joseph finira par succomber aux charmes délétères de la jeune fille, qu'il tuera.



Loin de ces tourments d'un autre âge, ces affres catholiques pourraient sembler bien surannées. Il n'en est rien. Cela tient tout d'abord à l'extraordinaire talent de conteur de Julien Green et à la puissance d'envoûtement de son récit qui obéit à la logique somnambulique du cauchemar.

 

■ Editions du Seuil, 1989, ISBN : 2020099675

 


Du même auteur : Frère François - L'autre sommeil - Histoires de vertige - L'expatrié - Epaves - Villes - Journal de voyage 1920-1984 - L’arc-en-ciel : journal 1981-1984

 

Commenter cet article