Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regard de David Hockney sur lui-même

Publié le par Jean-Yves

« J'ai pris, un jour, conscience non pas de la valeur du scandale de l'homosexualité mais de ma témérité et de mon audace. »

 

« J'avais trouvé des revues américaines appelées "Physique Pictorial", remplies de photos de garçons américains avec des corps merveilleux et je m'étais dit : "Très bien, voilà ce qui m'importe". »

 

« Vivre pour le sexe, c'est perdre son temps. La seule fois où je me suis laissé aller, c'est pendant mon premier voyage à Los Angelès. Ce fut la seule et unique fois. J'allais dans les bars et je rentrais avec un garçon. Une fois sur deux, il ne m'excitait pas ou c'est lui à qui je ne plaisais pas vraiment. C'est fou comme les gens à Los Angelès aiment collectionner les aventures. En fait, si on a de bons rapports sexuels avec quelqu'un une fois, pourquoi ne pas recommencer ? »

 

in David Hockney par David Hockney, Editions du Chêne, 1976

 

Commenter cet article