Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hommes et femmes par Roger Vadim

Publié le par Jean-Yves

« J'ai tendance à être sentimentalement et affectivement très, très proche des hommes. Je crois que chez les êtres humains, il y a une partie qui est négative, qui correspond à ce qu'on appelle la femme, et une partie positive, correspondant à l'homme : une partie très féminine et une partie dite masculine.

 

A certains niveaux, tout se mélange étrangement. Par exemple, je sais que les femmes avec qui j'ai vécu m'ont reproché très souvent d'aimer davantage les hommes que les femmes. Au niveau du contact, de l'expression physique, il y a des tendances et des goûts qui sont personnels à chacun.

 

Je suis personnellement attiré, et physiquement seulement par les femmes, et je dois avouer que souvent j'ai regretté d'être limité de cette façon. Pourquoi ? Je me suis dit que peut-être j'aurais eu dans ma vie d'autres expériences et que j'aurais connu davantage de choses. Mais ma tendresse pour mes amis, ma tendresse pour les hommes et le corps humain s'arrête au niveau de l'érotisme physique.



Pour les femmes, on ne parle même plus, désormais, d'homosexualité, mais d'un mouvement de libération nécessaire et intérieur de la femme. Alors, pourquoi est-ce que ce qui est possible chez les femmes devient plus gênant et plus bizarre, plus scandaleux chez les hommes ? »

 

 

in Les grandes rencontres, Paul Giannoli, Editions Presses de la Cité, 1973

 

Commenter cet article