Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Michel, Alain Ravennes

Publié le par Jean-Yves

Les chants d'amour, qui d'emblée semblent plus envoûtants, sont souvent les plus désespérés. La recherche paroxystique de l'amour est ce qui forme la trame même de la vie d'Alain Daubral, le narrateur de ce roman, une recherche obsessionnelle qui le conduit à créer, à engendrer, ce que les êtres rencontrés ne peuvent lui donner, l'amour dans sa perfection idéale.

 

Cet amour-là, Alain croit d'abord l'avoir trouvé et pouvoir le vivre avec Michel dont le retour impromptu après un éloignement de deux ans causé en grande partie par l'hostilité de sa mère, lui laisse espérer l'assouvissement de son besoin d'aimer.

 

Mais très vite leurs rapports se dégradent : Alain aime passionnément Michel, trop passionnément sans doute, et celui-ci, se refermant totalement sur lui-même, impose, par son mutisme agressif, sa peur et son refus d'un amour trop excessif.

 

Au bout de dix années d'une relation traumatisante, par un ultime sursaut de sa volonté, de son exigence, d'aimer à toute force, peut-être également par ressentiment, Alain épouse la sœur de Michel, Elisabeth, à la seule fin d'avoir un enfant d'elle, un garçon qu'il prénomme du nom vénéré de Michel et qui, de surcroît, en grandissant, devient le sosie physique de l'autre Michel, son oncle.

 

MICHEL ALAIN RAVENNESDès lors, Alain Daubral consacre sa vie uniquement à son fils, s'occupant entièrement de son éducation après la disparition assez opportune de sa femme dans une maison de repos. En élevant, en façonnant plutôt, un être qui ressemble physiquement à son amour inassouvi, mais surtout qui a toutes les qualités morales et intellectuelles que celui-ci n'avait pas, le narrateur réussit alors à s'approcher de son idéal, de son désir d'un amour total et exclusif.

 

Cet amour voulu parfait jusque dans son équivoque sera forcément menacé dès que Michel s'intéressera à d'autres personnes qu'à son père. Celui-ci est alors conduit à un choix crucial, impossible, entre son comportement d'amoureux impérieux et son devoir paternel.

 

« Michel », long récit passionné, est le drame d'un homme qui préfère souffrir de ses exigences fantasmatiques plutôt que de se contraindre à vivre un amour plus ancré dans la réalité, avec ce que cela nécessite d'attention et de respect de l'autre dans son individualité même.

 

■ Éditions Denoël, 1987, ISBN : 220723391X

 


Du même auteur : Une guerre amoureuse

 

Commenter cet article