Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeux de regards…

Publié le par Jean-Yves

Dans cette scène de la nativité, il y a sept personnages dont cinq humains : aucun de ces derniers ne croise le regard d'un autre.


Les deux hommes en haut sont des prophètes de l'ancien Testament : Balam et Daniel. Le premier en se tenant le menton semble plongé dans le doute tandis que le second, avec son regard vague, est absorbé dans ses pensées. S'interrogent-ils sur ce Messie annoncé par l'Ancien Testament ?



Si Joseph, les deux mains croisées sur sa poitrine, est plongé dans une grande méditation, son épouse Marie, encore couchée suite à l'enfantement, accueille avec sérénité son garçon plein de mystère.



Les deux animaux de la crèche, l'âne et le bœuf, se tournent vers les prophètes pour chercher une compréhension à cette scène.



Chaque humain de cette scène renvoie à nos propres questionnements concernant le mystère de cette naissance, tout en y apportant des éléments de réponse :


– avec Balam et Daniel, relire la Bible pour en saisir le message qui pourrait encore apparaître brouillé

– avec Joseph, méditer sur le sens de la vie

– avec Marie, écouter son cœur devant chaque événement


Ce vitrail est très construit géométriquement : la jeunesse de Marie répond à celle de Daniel. La vieillesse de Joseph à celle de Balam. Ainsi, apparaissent deux lignes diagonales à la croisée desquelles se situe l'enfant Jésus qui n'est regardé par aucun des personnages de cette composition.


On peut pourtant facilement deviner que les regards des croyants, qui regardent ce vitrail, sont tous posés sur lui.



Vitrail de la Nativité – 1330

Notre Dame d'Esslingen-am-Neckar, sud-ouest de l'Allemagne


Commenter cet article