Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'homme comme charge affective par Pier Vittorio Tondelli

Publié le par Jean-Yves Alt

« […] or ce soir Piazza Argentine vint à ma rencontre, miraculeusement à ma rencontre, mon vieux copain d'université Gabriele, de passage à Rome pour le cours de la Garde de finances, et je l'entraînai sous un arbre des quais du Tibre, et je lui dis ce que toute la soirée je n'avais fait que me dire : j'ai vingt ans et c'est maintenant que je comprends comment va le monde ; et lui de me raconter tous ses déphasages de caserne et d'ajouter : le problème, c'est que nous sommes de simples charges affectives qui vont et tournent et s'attachent où elles peuvent sans qu'il y ait la moindre explication possible et bon ce qui arrive ou ce qui va arriver ni tu peux l'expliquer ni tu peux le prévoir, exactement pareil que la mort. »

■ in Pao Pao, Pier Vittorio Tondelli, Éditions du Seuil, 1985, ISBN : 2020087073, pp. 61/62

Commenter cet article