Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The celluloïd closet, les homosexuels (re)vus par Hollywood (1995)

Publié le par Jean-Yves

Un cliché peut en cacher un autre. Comment fonctionne la machine à fabriquer des idées reçues, si utiles, mais tellement redoutables ? [...]



[…] L'influence des médias sur notre perception de la sexualité est un autre bel exemple de perpétuation des stéréotypes. Nous reproduisons, même sans nous en rendre compte, les attitudes et comportements véhiculés sur le sujet par la pub, la télé, le cinéma ou Internet […]


Une autre minorité est la cible des clichés en tout genre. Ce sont les gays et les lesbiennes. L'histoire de leur représentation dans le cinéma illustre bien ce phénomène. «En cent ans de cinéma, l'homosexualité n'est apparue que rarement à l'écran. Et toujours comme une chose risible, pitoyable ou parfois même effrayante», peut-on lire dans le livre, intitulé «The celluloid closet», que consacre au sujet Vito Russo.




En résumé, entre 1890 et les années 30, le cinéma hollywoodien dépeignait l'homosexualité comme un objet ridicule, un élément comique.
Le personnage de l'homo efféminé était populaire et n'avait rien de menaçant à l'époque. Des années 30 aux années 50, des groupes de femmes et d'associations religieuses ont accusé l'industrie du cinéma d'immoralité. Pour se protéger, Hollywood a pratiqué l'autocensure, préférant purement et simplement bannir la figure de l'homosexuel pendant cette période.





L'avènement des mouvements féministes et des groupes de revendications homosexuels dans les années 60 et 70 va permettre de relâcher la pression. Gays et lesbiennes vont refaire leur apparition à l'écran, mais le plus souvent dans la peau de personnages dangereux ou violents. L'homophobie laisse des traces... Ce n'est qu'à partir de 1990 que la situation va peu à peu s'améliorer. Les personnages homosexuels apparaissent plus nuancés et se rapprochent de la représentation des hétéros. Le succès de films comme «Philadelphia», «Gazon maudit» ou «In & out» contribuera à ce mouvement. […]


La culture du cliché ne date pas d'hier. Et pour cause, elle renvoie à la question plus fondamentale de l'identité, qui se pose dès qu'un Autre existe. […]


par Laurent RAPHAËL, La Libre Belgique, 21 août 2003



À voir : - THE CELLULOID CLOSET, DVD, ARTE Editions, 2003

À lire :

- L'homosexualité à l'écran, Bertrand Philbert, Editions Henri Veyrier, 1984, ISBN : 2851993364 (cet ouvrage date un peu, mais constitue une excellente présentation au sujet)

- Cinémas homosexuels, collectif sous la direction de Jean François Garsi, Editions Papyrus, collection CinemAction, 1983, ISBN : 286541048X


Commenter cet article

obat kutil kelamin Ampuh 21/09/2015 08:46

I read few articles on this site and I think that your web blog is real interesting and Power to the People of excellent information.
Keep up the excellent work