Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prends-moi par la main, Joseph Sheri

Publié le par Jean-Yves

Dans une petite ville de Géorgie, au cœur de ce sud des USA. intolérant, puritain, religieux jusqu'au fondamentalisme, Paul, un adolescent fragile, tente d'imposer sa sexualité par la provocation. Il s'est habitué à des rencontres éphémères au bord de la route.


Le père de Paul, remarié avec Muriel qui a un fils, Curtis, donne l’impression d’avoir baissé les bras depuis longtemps. Muriel se sent souvent plus proche de Paul que de son propre fils qui lui voue une haine viscérale et ne lui parle que pour l’agonir d’injures homophobes. Ce que Sidra, la petite amie de Curtis, qui se pose à l’égard de Paul en grande sœur protectrice, tolère très mal. Arrêté par la police, Paul écope d’une condamnation pour racolage sur la voie publique et doit quitter la maison de sa mère, recouverte de graffitis homophobes. Sidra, dont la sœur a fui la maison familiale à 14 ans et n’est revenue que pour mourir du sida, convainc sa mère de prendre l’adolescent chez elles. C’est alors que le guitariste du groupe de rock dans lequel joue Curtis, Kent, tombe amoureux de Paul, et cette liaison inattendue, mais forte, va faire régresser l'attitude violemment homophobe de Curtis à l'égard de son demi-frère…


Ce roman est constitué d’une suite de chapitres qui s'imbriquent pour former comme une mosaïque. On découvre les trois personnages centraux, Paul, Sidra et Curtis, à travers différents points de vue, comme on découvre d'autres personnages périphériques auxquels ils sont liés, avec, en toile de fond, ce sud des États-Unis intolérant et bien-pensant, religieux jusqu'au fondamentalisme. L'adolescent Paul, personnage central aux prises avec une sexualité différente parviendra à faire changer les hommes autour de lui, au moins leur regard ; avec l’aide de femmes qui l'auront aussi beaucoup aidé.


Il y a dans ce livre de magnifiques chapitres, par exemples : « Dis le mot magique » (page 57 à 63), où un père se laisse subjuguer malgré lui par les jeux féminins et déroutants de son fils. Un autre aussi : « Repos » (pages 123 à 146), sur la différence et l'homophobie . Un très beau livre...


Traduction de Maryse Leynaud, Rivages, collection : Littérature étrangère, 2003, ISBN : 2743610956

Commenter cet article