Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les beaux jours du crime, Serge Garde et Jean de Maillard

Publié le par Jean-Yves

Un livre qui dénonce la formule selon laquelle le crime ne paie pas. Serge Garde (journaliste) et Jean de Maillard (magistrat) étudient les arcanes de la criminologie et de la justice.

 

« Les beaux jours du crime », au titre iconoclaste, est un document rigoureux sur la délinquance. En France bien sûr qui produit une société criminelle, mais aussi aux USA, en Russie, en Italie.

 

Les auteurs ont étudié les dossiers les plus périlleux, interrogé les plus grands spécialistes et enquêté dans les milieux de l'argent et de la corruption. Le crime est le reflet de notre société. Le décrire c'est comprendre notre civilisation, décrypter les imbrications sournoises entre les affaires et la politique. Ce livre très riche ne craint pas de désigner les paradoxes :

 

« Le but du droit pénal n'est pas de faire disparaître le crime, mais plutôt de l'isoler, de rendre visibles et insupportables des comportements réprouvés. Ainsi, le voleur de voitures s'attire plus de réprobation que le fraudeur fiscal, même si le coût social de son méfait est loin d'atteindre le montant des dissimulations de ce dernier. »

 

Le rapprochement établi par les auteurs entre punition et codes moraux en vigueur est pertinent :

 

« Chercher le délinquant, étiqueter le criminel, c'est donc toujours, d'une façon ou d'une autre, désigner une forme d'exclusion. »

 

Il suffit de songer aux meurtres commis sur des homosexuels. L'homophobie ambiante encourage cette criminalité spécifique :

 

« ...quand une infraction ne porte pas atteinte à un sentiment collectif fort, elle n'entraîne pas de réprobation grave ni durable à l'encontre de son auteur. »

 

Crimes politiques jamais élucidés, délinquance des jeunes paumés : tout l'éventail du crime est affronté. Sur notre « planète mafieuse », les vieux schémas du meurtre individuel disparaissent au profit du crime organisé.

 

■ Éditions Plon, 1992, ISBN : 2259024246

 

Commenter cet article