Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un sexe problématique, l'homosexualité masculine et l'Église catholique française (1971-2003)

Publié le par Jean-Yves

Hélène Buisson-Fenet s’est intéressée à «L’Eglise catholique et l’homosexualité masculine en France de 1971 à 2000», plus précisément de la naissance de l’association David et Jonathan au vote du PaCS.


En discutant avec des hommes de l’Eglise catholique, l’auteur a dégagé une part d’homophobie dans les discours, homophobie d’autant plus marquée quand ceux-ci sont officiels. Mais, selon elle, ces discours ne seraient pas ou très peu construits sur une rhétorique : aucune vérité n’est démontrée ; comme s’il suffisait de dire pour que cela devienne vrai. L’auteur n’a donc trouvé aucune légitimité à ces énoncés homophobes qui peuvent ainsi être remis en question. Elle montre aussi l’importance d’une morale personnelle plutôt que le suivi d’obédience formelle : chacun s’arrangeant finalement avec les grands principes pour mener sa vie de chrétien.


Présentation de l'éditeur : Disqualifiant certains comportements affectifs, promouvant une représentation idéologique des rôles sexuels, défendant avec détermination un système d'interdits, les publications de l'Église catholique française et les déclarations de nombre de ses représentants officiels relèvent à n'en pas douter de l'homophobie. Mais que cache cette étiquette ? Comment l'institution cléricale justifie-t-elle ses positions dans une société française largement acquise à la reconnaissance élargie des droits individuels et de la liberté de choix ? Et dans quelle mesure, au sein de l'Église elle-même, est-il possible de tenir d'autres positions que celles de la réprobation et du refus ? Le présent ouvrage explore cette question sensible, en rendant compte aussi bien de sa complexité socio-institutionnelle que de la simplicité de sa rhétorique. À ce titre, le livre envisage à la fois la constitution et la reproduction modulée des discours, la mobilisation socio-ecclésiale sur le dossier de l'homosexualité et les dilemmes ou les «troubles d'identité» que peuvent avoir à résoudre les clercs homosexuels eux-mêmes. Car la fonction cœrcitive de l'institution ecclésiale tient moins à ses capacités réelles de répression, qu'à la nécessité induite par sa référence de rendre cohérents les engagements et les arguments. Parce qu’il révèle des enjeux moraux, mais aussi politiques, le dossier de l’homosexualité permet de mieux comprendre à quoi vient l’autorité d’une norme religieuse dans la modernité.


Table des matières :

I. PRODUIRE LA NORME

Chapitre 1. L'homosexualité sous le regard de l'Église catholique française : une question à l'ordre du jour

* L'homosexualité dans les médias catholiques : une question de société impossible à normaliser

* L'évolution des discours cléricaux face au sida

* Le PaCS et le retour du « combat moral »

Chapitre 2. L'homosexualité dans les énoncés des disciplines ecclésiastiques

* Les énoncés doctrinaux

* Les énoncés canoniques

* Les énoncés pastoraux

* Exégèse, théologie morale et usage normatif des sciences humaines

II. FAIRE AVEC LA NORME

Chapitre 3. Autour de l'identité homosexuelle. Deux militantismes divergents dans l'espace associatif catholique

* David et Jonathan, éléments d'histoire et de sociologie

* De David et Jonathan à Devenir Un en Christ : deux séries d'options dans l'engagement

* De David et Jonathan à Devenir Un en Christ : des régulations collectives problématiques

Chapitre 4. De l'homosexualité à la lutte contre le sida : arrêt sur un dispositif associatif catholique à trois dimensions

* Une scène confessionnelle éclatée

* Combler un même vide par des ressources disparates

* Structuration interne des collectifs

III. S'APPROPRIER LA NORME

Chapitre 5. Des positions statutaires aux positionnements en valeur

* Une évaluation morale dictée par la fonction ?

* Les topiques et leurs lieux

Chapitre 6. Vocations religieuses et identités sexuelles

* Rendre compatible l'homosexualité avec le célibat sacerdotal

* Comment l'autorité s'exerce

* Comment faire face à l'autorité

Chapitre 7. De la règle morale aux moralités actives

* Construire la pertinence d'un ordre moral alternatif

* Les moralités et le pilotage des conduites

* Les moralités et l'action collective

IV. CONCLUSION


■ Hélène Buisson-Fenet, Presses Universitaires de Vincennes novembre 2004, ISBN : 2842921550


Dédicace de l'auteur : En écrivant cet ouvrage, j'ai voulu tenter de répondre à une double insatisfaction à l'égard du traitement sociologique des normes morales, et de la faiblesse de la réflexion sur l'instrumentation religieuse de l'argument sociologique. D'une part, le fait moral se trouve essentiellement abordé en termes d'interdit et de transgression, et la perspective sociologique s'attache à d'écrire la production sociale du stigmate ou les ressources défensives à son encontre. D'autre part, le discours religieux a su s'emparer des conventions rhétoriques de la sociologie pour assurer un certain nombre de positions idéologiques. Le "problème" que constitue l'homosexualité masculine au regard d'une rhétorique morale catholique fortement structurée m'a semblé pouvoir servir de révélateur : quelles sont les couches successives de discours que l'institution catholique a produites à son sujet depuis les années 1970 ? Comment l'action collective issue du catholicisme a-t-elle pu trouver sa place, entre une attitude de réprobation et une posture d'accompagnement à l'égard des homosexuels ? Dans quelle mesure les clercs homosexuels eux-mêmes peuvent-ils réussir à s'approprier à la fois leur orientation sexuelle et leur identité croyante ? J'ai voulu rendre conjointement raison de la plasticité du cadre institutionnel et de la force des normes : loin que notre modernité se caractérise par une "perte des repères", elle engage la construction de morales de soi dont les contours sont devenus plus difficiles à tracer.



Lire aussi de Hélène Buisson-Fenet :

Comment l'autorité s'exerce. Les clercs catholiques homosexuels et la contrainte institutionnelle. (format pdf)

Archives de sciences sociales des religions, 2002

Commenter cet article