Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un verger plus infernal que divin par Le Caravage

Publié le par Jean-Yves

Le verger est un paradis de délices, bien loin de l'imaginaire végétarien de Rousseau dont le plus magnifique emblème me paraît ce Garçon à la corbeille de fruits, peint vers 1593 par Michelangelo Merisi dit Le Caravage.


Curieux personnage, ce Caravage. Sombre de peau, les yeux ténébreux, les cils et cheveux noirs, il a mené quarante ans une vie folle de bagarres, de mauvais coups, de fuites, un meurtre même et des amitiés troubles.


Il préférait les garçons, comme Michel-Ange. Et précisément, il a peint là un superbe corps-verger, corps à déguster dans une délicieuse métonymie, corps de garçon juteux, duveteux et virginal.



Le Caravage – Garçon avec un panier de fruits – vers 1593

Huile sur toile, 70cm × 67cm, Galleria Borghese, Rome


L'amour, disait Thomas d'Aquin, est la complaisance de l'appétible.


Commenter cet article