Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand l'écriture cachait des flagrants délits par Yves Navarre

Publié le par Jean-Yves Alt

« Il faut se méfier des histoires qui ont l'air de n'être que racontées. Elles cachent souvent un flagrant délit. Celui des êtres. Ou d'une société. » (1)

Yves Navarre

Derrière le « flagrant délit » dont parlait Yves Navarre, ne fallait-il pas comprendre la présence d'un conflit ? Conflit entre d'un côté des inculpés (les homosexuels) et de l'autre des juges (la société).


(1) in Portrait de Julien devant la fenêtre, éditions Robert Laffont, 1979, ISBN : 2221002210, p. 169


Quelques ouvrages d'Yves Navarre : Biographie - Ce sont amis que vent emporte - Fête des mères - Hôtel Styx - Le jardin d'acclimatation - Kurwenal ou la part des êtres - L'espérance de beaux voyages - Louise - Le petit galopin de nos corps - Premières pages - Une vie de chat - Romances sans paroles - Les dernières clientes [Théâtre] - Portrait de Julien devant la fenêtre - Le temps voulu

Commenter cet article