Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les damnés ne meurent jamais, Jim Nisbet

Publié le par Jean-Yves Alt

Ce roman policier s'ouvre sur une scène originale. Herbert Trimble, auteur de récits noirs, n'arrive pas à s'endormir : les gémissements de Virginia Sarapath, qui jouit bruyamment dans l'appartement d'à côté, le troublent.

Cela lui donne le point de départ d'une intrigue : « J'ai toujours voulu écorcher une femme... » Malheureusement, c'est ce qui arrive à la voisine !

Windrown détective privé, est chargé d'enquêter par Braddock, un activiste local qui connaît la vie politique et la vie nocturne homosexuelle de San Francisco, leur dessous et l'envers de leur décor mieux que personne.

Ce crime, lié à des pratiques sado-masochistes particulièrement violentes pourrait être utilisé pour s'en prendre à toute la communauté homosexuelle de la ville.

Jim Nisbet s'attache à radiographier San Francisco et ses aspects les plus secrets. Comme l'affirme Braddock : « Si certaines choses relativement inoffensives étaient autorisées plus ouvertement, certaines choses relativement horribles pourraient ne pas se produire ! »

L'intrigue est excellente. Le tueur, lui, est hétérosexuel.

■ Les damnés ne meurent jamais, Jim Nisbet, Éditions Rivages/Noir, 2004, ISBN : 2869303106


Du même auteur : Injection mortelle

Commenter cet article