Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Injection mortelle, Jim Nisbet

Publié le par Jean-Yves Alt

Ce roman policier commence par un réquisitoire contre la peine de mort. Le docteur Franklin Royce, chargé d'effectuer la piqûre finale, est un alcoolique qui a trouvé ce boulot bien payé parce qu'il a perdu sa clientèle.

Mais, avant de mourir, un condamné parvient à convaincre Royce de son innocence. Bouleversé et déstabilisé, Royce mène son enquête personnelle et rencontre la petite amie du mort, Colleen Valdez, et son nouvel amant, Eddie Lamark.

C'est pour le paisible docteur le début d'une plongée dans l'horreur...

Comme dans Les damnés ne meurent jamais, les normes sexuelles sont fluctuantes dans Injection mortelle ; Eddie, Colleen et Franklin se retrouvent dans le même lit pour y « faire des choses que, jusque-là, Royce ne connaissait que par ouï-dire, des choses qu'il avait entendues à l'hôpital de la prison, de la bouche des prisonniers qui les pratiquaient l'un sur l'autre ».

Le roman s'ouvre d'ailleurs par cette phrase étonnante : « Le prêtre était pris du nez et incertain quant à son identité sexuelle. »

■ Injection mortelle, Jim Nisbet, Éditions Rivages/Noir, 2004, ISBN : 286930417X


Du même auteur : Les damnés ne meurent jamais

Commenter cet article