Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Révélation par Otto Dix

Publié le par Jean-Yves Alt

Otto Dix s'est intéressé aux figures hors du commun de la bohème et aux marginaux de la société.

Il fit le portrait, en 1923, du joailler homosexuel Karl Krall, qu'il représenta de manière très ambiguë : en costume, les mains sur les hanches, la taille sanglée, la poitrine, très féminine, bombée.

 

Otto Dix – Portrait de Karl Krall – 1923

De même, le portrait au vitriol de la journaliste Sylvia von Harden, peint en 1926 révèle la forte personnalité du modèle, mais dans des tons sanglants. Là encore, la cigarette, le monocle, le cocktail, soulignent l'indépendance de la femme.

Otto Dix – Portrait de Sylvia von Harden – 1926

Commenter cet article