Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Outrageous, un film de Richard Brenner (1977)

Publié le par Jean-Yves

Echappée de la clinique psychiatrique où elle était enfermée, Liza vient se réfugier chez son ami Robin, coiffeur homosexuel, qui rêve de quitter Toronto et sa vie médiocre pour faire carrière dans le music-hall.


Ce film traduit les rapports d'un couple inhabituel : Robin, un travesti (Craig Russell) et Liza, une schizophrène (Hollis McLaren).


Robin et Liza sont deux parias, rejetés par la société, qui se conforteront ensemble, réussiront à exprimer leur véritable identité, et atteindront par l'affection une forme de bonheur. Rien de sexuel entre eux. Avec leur spécificité propre, ils entreprennent, sans trop s'en douter, la lutte de David contre Goliath, du faible contre le fort.


Robin, dans les boîtes spécialisées de New York, parvient à imposer ses imitations : il est tour à tour Tallulah Bankhead, Bette Davis, Barbra Streisand, Carol Channing, Mae West, Marilyn Monroë, Judy Garland.


Liza, échappée d'une clinique psychiatrique, ne se consolerait pas de la perte d'un enfant (qu'elle aurait eu un peu au "hasard"), si Robin ne savait l'entourer.


Autour d'eux, circule, vit, souffre, pittoresque, pathétique, toute une petite faune pas piquée des vers.



Richard Brenner, avec talent et originalité, n'hésitant pas à multiplier ses personnages secondaires pittoresques, à explorer sans complaisance le monde nocturne des spectacles interdits, donne à son récit une réelle épaisseur romanesque.

Un film anti-conformiste au possible, à la fois baigné de mélancolie et d'humain espoir : touchant, qui tire le cœur par sa compassion.

Commenter cet article