Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a pire que le désespoir, Marcel Jouhandeau

Publié le par Jean-Yves

un moment d'insatisfaction profonde, quand au cours d'une circonstance précise, on a pris conscience de sa propre infériorité sous le coup du mépris de quelqu'un ou de plusieurs à bout portant. Alors, une seule solution pour se survivre : l'avarice et une suspicion universelle, quelquefois sans haine ni rancœur.


Marcel Jouhandeau


■ in Du Singulier à l'Eternel, Journaliers XXVII, Editions Gallimard, 1981, ISBN : 2070255301, page 22


Commenter cet article