Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sweet homme, Didier Jean (texte) et Zad (illustration)

Publié le par Jean-Yves

Une jeune fille amoureuse, un site Internet, un jeune homme délicat et distant, un cours de danse africaine, un secret lourd à porter, un béret rasta, une histoire couchée sur le papier, et puis la nature, qui parfois sépare les filles et les garçons.


Pas facile, lorsque l'on a 14 ans, d'accepter que le garçon dont on est amoureuse soit homosexuel. Pourtant, Suzan fait de gros efforts!


Pas facile non plus, lorsque l'on a 15 ans, d'assumer son homosexualité. Surtout quand on est amoureux d'un surveillant du lycée.


«Sweet homme» aborde des sujets aussi délicats que l'homophobie, le rejet des parents ou l'amour d'une fille pour son meilleur copain... gay.


Certes, ces thèmes sont traités d'une façon un peu simpliste et politiquement correcte, mais est-ce vraiment un défaut ? Le choix de donner des prénoms anglo-saxons aux personnages de cette histoire franco-française est, en revanche, franchement agaçant : on se croirait dans le «Loft»!


«Sweet homme» a néanmoins le mérite d'évoquer simplement des situations qui ne le sont pas toujours et de rappeler que le soutien des amis et du personnel scolaire sont essentiels dans la vie d'un adolescent, notamment - mais pas seulement - lorsqu'il découvre son homosexualité. Et, surtout, que d'autres sont déjà passés par là, dont l'expérience peut éventuellement servir aux plus jeunes.


■ Syros Jeunesse (Les uns les autres), 2003, ISBN : 2748500547



Lire aussi la chronique de Lionel Labosse sur son site altersexualité.com


Commenter cet article