Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SIDA : avec l'humour, toujours !

Publié le par Jean-Yves

Une des vertus prisées du sidatique est le sens de l'humour dont les réalisateurs de films de guerre font grand cas ; l'admiration va toujours à ceux qui plaisantent avec l'infirmière tandis qu'on détache leur jambe du tronc et qui manient l'humour noir avec le médecin.



L'ultime revanche contre le sort, conjurer la malédiction et la peur par l'esprit de Gavroche qui chante sous les balles « c'est la faute à Voltaire ».


L'humour est, dans un cas comme dans l'autre, un processus inconscient qui désamorce là peur, ose prononcer l'innommable et se présente, sous ses apparences morbides, comme une affirmation de la vie. Le personnel médical et l'entourage sont parfois embarrassés par la franche crudité de certaines plaisanteries macabres ou scatologiques, les préférées des soldats. C'est que la proximité du danger fait tomber beaucoup de barrières. La délicatesse d'expression n'est plus de mise quand les draps sont souillés et les veines exsangues.


Alain Emmanuel Dreuilhe


■ in Corps à corps : Journal de sida, Editions Gallimard/Au Vif du Sujet, 1987, ISBN : 2070711951, pages 26-27


Commenter cet article