Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le pouvoir des mots : Politique du performatif, Judith Butler

Publié le par Jean-Yves

Le titre original du livre de Judith Butler Excitable Speech, peut se traduire par «discours d’incitation à la haine» (raciste, sexiste, homophobe, etc.). Il s’agit pour elle de réfléchir sur les manières de traiter juridiquement les discours qui «agressent» certaines personnes, qu’il s’agisse de l’injure, des appels à la violence raciste… ou de l’auto-désignation homosexuelle. Butler s’efforce de resituer les lieux de pouvoir qui régulent ces discours, en particulier les Cours de justice ou les directives du Pentagone.


Judith Butler insiste sur l'ambivalence des discours sexistes, racistes, homophobes, qui peuvent être retournés et ainsi ouvrir l'espace d'une lutte politique. Elle est particulièrement attentive à tous les effets d'exclusion que peuvent produire les institutions et les mouvements politiques. Sur la question des propos racistes et homophobes, elle souligne que la pénalisation risque d'avoir des effets contraires à ce que l'on recherche, car la judiciarisation individualise et dépolitise le propos raciste/homophobe alors que, pour lutter contre le phénomène, il faut traiter collectivement et politiquement son caractère structurel et maintenir la possibilité de resignification des termes injurieux, de retournement du stigmate (retourner les propos homophobes, racistes…, les investir d'un nouveau sens, au lieu de faire de l’expression un lieu de répression.)


Dans un chapitre éblouissant sur le muselage des gays dans l'armée aux États-Unis, et sur l'interdiction de se dire homosexuel qui frappe les militaires, elle montre que la confusion entre l'auto-désignation et l'invite sexuelle provient d'un fantasme de contamination, et elle invite à dissocier le terme «homosexuel» de ses contenus possibles, toujours instables et inattendus, pour contrer ces fantasmes réducteurs.


Ce livre, publié en plein débat sur la pénalisation de l'homophobie, n'a eu que peu d'écho dans le débat hexagonal, sans doute insituable pour le public. Dommage.


■ Editions Amsterdam, mai 2004, ISBN : 2915547033




Lire aussi : Judith Butler, philosophe d'un autre genre Judith Butler : « Nous ne sommes pas sexuellement déterminés »Faire et défaire le genre par Judith Butler Le débat sur le mariage est mal posé par Marie-Hélène Bourcier


Commenter cet article