Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos plaisirs, Pierre-Sébastien Heudaux (Mathieu Lindon)

Publié le par Jean-Yves

Drôle de livre en vérité. Dès la première phrase on se dit que l’effet sera réussi : « Capo prostitue ses enfants, c’est illégal mais il gagne des millions et il faut quand même être content car s’il retirait ses garçons du trottoir on devrait galoper jusqu’à Salopins pour en trouver d'autres...» Evidemment ce n’est pas banal et tout le reste est du même style. L’effet est plutôt bon, la saveur se distille délicieusement.


Donc, l’aventure de ce Monsieur Capo n’est pas très conventionnelle et la flopée de gamins que lui a donnée Madame feue Capo est bien utile pour acheter à manger. Bien sûr Terre Neuve, Chrétiens, Micha... ce sont de petites teignes mais on leur pardonne, ils travaillent tellement dur pour leur papa. Et si on en perd quelques-uns en route, c’est surtout le manque à gagner qui perturbe Monsieur Capo. La saignée quoi...



Le monde qui entoure cette Sainte famille n’est pas très catholique non plus. Ça joue de la drogue, de la méchanceté, de la pédophilie, de la coprophagie. Madame Robica, «a été déclarée horrible à l’unanimité», le docteur Vache «ne supporte pas ses malades» et Capo, le Picsou du sexe amasse.



Pour le ton c'est la même chose, Sade revisité par P. S. Heudaux (lire Pseudo - pseudonyme de Mathieu Lindon), ça n’est pas triste. Une petite agitation de mots qui se mêle insidieusement à celle des «bites» et des «petits culs», le tout saupoudré d’une insolence qui fait mal et beaucoup plus qu’elle n’en a l'air. Sûr, que publier ce livre aujourd’hui, serait impossible.


■ Editions de Minuit, 1983, ISBN : 2707306525



Du même auteur : Prince et Léonardours - Le livre de Jim~Courage


Commenter cet article