Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'amour n'est pas aimé, Hector Bianciotti (Nouvelles)

Publié le par Jean-Yves Alt

Onze nouvelles de Biancotti : onze boîtes magiques à ouvrir précautionneusement : cadeaux précieux et fragiles.

Les paysages les plus divers sont évoqués : l'Inde de Kipling, l'Europe (la France, l'Italie, l'Allemagne), ses musées, ses paysages du Nord, l'Argentine et sa pampa, grand vide oppressant de villages pauvres construits de bric et de broc, où tout semble bâti au hasard d'imaginations particulières (sans doute désir des hommes d'échapper à l'infinie solitude).

Bianciotti évoque à merveille le besoin infini, de véritable amour, auquel personne n'échappe. « L'amour nous projette dans l'avenir » dit un des personnages. De l'amour dépend notre existence. C'est à partir d'objets ayant appartenu aux êtres aimés que l'écrivain recrée le monde passé, l'imaginant, l'inventant, le déformant. Infidèle malgré lui. L'écrivain est semblable à l'enfant qui ouvre les tiroirs aux souvenirs : et le souvenir apparaît tel un drap depuis longtemps plié ; décoloré. Tout rappelle à la mémoire mais aucune mémoire ne fera revivre le passé : les objets, les fantômes des êtres sont présents... Manque le souffle de vie.

Deux nouvelles – « De la mélancolie des perspectives » et « Des imprudences de la courtoisie » – donnent de l'amour au masculin une image sensible et cruelle : 

- La première est un texte d'une subtile cruauté qui met en scène un mariage qui dérape sur fond d'une amitié entre un écrivain et un peintre.

- La seconde est une petite merveille d'observation des rapports d'un trio inhabituel : la mère, impotente et âgée ramenée d'Argentine par son fils, homosexuel sans relief, que perturbe l'irruption au sein du cercle familial d'un beau et mystérieux jeune homme.

Outrage du temps sur les êtres, sur les souvenirs. Chaque jour, chacun doit se recréer. Artifice de la recréation quotidienne que perce l'amour.

■ L'amour n'est pas aimé, Hector Bianciotti, Editions Gallimard, 1982, ISBN : 2070222268


Lire la nouvelle Des imprudences de la courtoisie


Du même auteur : Ce que la nuit raconte au jour

Commenter cet article