Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tous les goûts (sexuels) sont dans la nature

Publié le par Jean-Yves Alt

Pingouins homosexuels, baleines échangistes : les sexualités inventives des animaux étaient là bien avant qu'on veuille les voir. Pour ce faire, il fallait accepter que l'animal, en matière de sexe, n'est pas plus économe que l'homme, et que si tout est dans la nature, rien n'est contre elle.

[…] Les comportements homosexuels dans le monde animal ont longtemps été à peu près ignorés par les éthologistes. On pouvait trouver ça et là des anecdotes de zoos, des histoires de laboratoires, des cas d'animaux domestiques. Mais on pouvait aisément les considérer comme des pathologies comportementales dues aux effets de la captivité […].

par Vinciane Despret : Extraits

De la fixité des conduites sexuelles

Aujourd'hui, tout a bien changé. Bonobos, élans, dauphins, insectes, mouettes, loups, geais du Mexique... et quantité d'autres espèces, pingouins compris, ont été, au cours de ces vingt dernières années, invités à témoigner sur leurs habitudes sexuelles. Qu'a-t-on découvert ?

Que les pratiques homosexuelles, l'auto-érotisme et autres fantaisies, loin d'être l'exception, sont très fréquents chez quantité d'espèces animales en liberté. […]

Au début des années 80, la sociobiologie tenta bien d'apporter une solution logique à ces aberrations. Selon cette théorie, l'homosexualité, étant génétiquement déterminée, représente, sous certaines conditions, une stratégie pertinente du point de vue de l'évolution. Dans certains contextes, elle relèverait de l'altruisme consistant, pour un nombre limité d'individus, à sacrifier leur fécondité à la protection de la progéniture de leurs proches parents, participant ainsi au succès reproductif de leur patrimoine génétique commun.

Cette thèse fut loin de faire l'unanimité. D'abord, elle est pleine de présupposés: déterminisme génétique […] et fixité des orientations sexuelles. Or la flexibilité des animaux en matière de conduites sexuelles est visiblement bien plus grande […] Ensuite, le fait que l'homosexualité se voyait, grâce à la sociobiologie, décerner la caractéristique tant enviée de «comportement naturel» allait recevoir, contre toute attente, un accueil plutôt mitigé. Pour certains mouvements gay, en effet, ces observations arrivaient à point nommé : elles légitimaient l'homosexualité humaine en l'inscrivant dans la «nature». Mais d'autres courants ont violemment contesté cet argument. Car ce genre de «naturalité» […] permet de justifier «esclavagistes», ou même l'homophobie, puisqu'il existe des espèces de cervidés «homophobes». En s'adressant à la bonne espèce, chacune de ces pratiques peut être taxée de «naturelle».

[…] Aveugles ou non à l'homosexualité, en effet, l'éthologie «homophobe» et la sociobiologie partagent deux convictions : la fixité des instincts sexuels et leur orientation exclusivement reproductive. Logiquement, les comportements qui semblaient n'avoir aucun but reproductif étaient considérés comme des «ratés de l'instinct». Cet instinct qui contraint l'individu à n'agir que pour le bien de l'espèce ou la perpétuation de ses gènes appartient à une philosophie de la nature selon laquelle l'animal ne fait rien d'inutile. […]

Scène de triolisme chez les cerfs à queue blanche d'Amérique du Nord

...à leur très grande diversité

En opposition aux précédentes, une conception de la nature différente émerge depuis une bonne vingtaine d'années, notamment sous l'influence de la primatologie. Tournant le dos aux stéréotypes «instinctifs», des éthologistes […] se penchent sur les individualités, […] s'intéressent aux comportements culturels des animaux, répertorient des biographies, inventorient des innovations. La sexualité, jusqu'alors confinée dans le domaine du biologique, connaît le même renversement. Il ne s'agit plus de savoir si l'homosexualité est ou n'est pas naturelle, mais d'affirmer qu'elle n'est pas plus naturelle que l'hétérosexualité. […]

Ce nouveau regard sur la sexualité animale exige, […] de revisiter les concepts les plus fondamentaux de la biologie : ainsi la variété n'est pas dans la tapisserie, elle est la tapisserie. […] Certes, qualifier «d'homosexuelle» la formation d'un couple de mouettes, c'est utiliser des mots qui désignent des pratiques humaines. Cela se discute et le débat est loin d'être clos.

[…] Le terme «couple homosexuel», […] a-t-il, pour tous les humains, toujours le même sens ? […]

Sciences Humaines n° 163, Dossier "La sexualité est-elle libérée ?", article de Vinciane Despret, août-septembre 2005, pages 32-33

Commenter cet article

sur la pratique du triolisme 18/10/2016 14:24

Très bel article ! J’avoue que le triolisme et les sexes de groupe ont déjà belle et bien existé il y a de très nombreuses années. Et ce sont surtout les animaux qui sont experts en la matière, sans vouloir offenser la race humaine !