Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eclipse Totale (Rimbaud-Verlaine) un film d'Agnieszka Holland (1997)

Publié le par Jean-Yves

1871. Sur le quai d’une petite gare des Ardennes, Arthur Rimbaud, 17 ans, attend le train pour Paris, où il doit retrouver Paul Verlaine. Mais à la gare de l’Est, les deux hommes se ratent et Rimbaud gagne seul le domicile de son hôte. Il y fait la connaissance de l’épouse de Verlaine, enceinte de huit mois, et de sa belle-mère.


Son manque de savoir-vivre et sa mise négligée effarouchent les deux femmes, qui s’étonnent que Verlaine, le reçoive avec tant d’égards. Ce dernier voit en effet en Rimbaud un poète de génie et ne tarde pas, malgré les réticences de sa femme, à partager sa vie de bohème.


La cinéaste d'origine polonaise, pour son film produit par les Américains, a choisi de ne s'intéresser qu'à la relation (sexuelle, physique, fantasmatique, irrationnelle) des deux poètes. C'est de cette quasi absence de hors champ sur la création littéraire, sur la famille de l'un et de l'autre, que naît l'intérêt de son film : montrer à nu un lien qui fut tout sauf purement intellectuel, entre un jeune homme exigeant, rebelle, provocateur, sûr de son pouvoir et de son génie, et son aîné, suicidaire et masochiste.


Et c'est de leur confrontation au sordide partout présent (sexe et manque d'argent mêlés) que naît la force d'une mise en scène par ailleurs assez lourde.


Commenter cet article